Accueil Autoweb > Dossiers >

Avril 2014 : WTCC 2014: grand prix de France au Paul Ricard



Bookmark and Share

WTCC 2014: grand prix de France au Paul Ricard

Le WTCC au Paul Ricard

20 avril 2014, circuit Paul Ricard dans le Var. Manche française du WTCC, et deux français nouveaux venus dans la discipline: Citroën Racing et un rookie du nom de Sébastien Loeb. Dans l'écurie, un multiple champion du monde en la présence d'Yvan Muller. En face, le champion du monde en titre, Honda Team JAS, qui n'a pas l'intention de laisser faire.

Évidemment, il y a d'autres modèles: on compte également des BMW 320 tc, Des Seat Leon, des Chevrolet Cruze et des Lada Granta. Mais il faut bien reconnaître que la course se résume à un duel Honda-Citroën: les Seat Leon ont été très performantes mais à l'époque de leur sortie, et ça commence à dater un peu, les équipes de Chevrolet se sentent un peu seules depuis le départ d'Yvan Muller en fin de saison, tandis que les Lada... assurent le spectacle et se battent comme des lionnes, sous la sympathie du public.

Le team JAS-Honda au Paul Ricard

Pour la première édition du WTCC au circuit Paul Ricard, on devrait donc assister à un duel Honda-Citroën. Le favori et l'outsider. Mais... Qui est le favori au fait ? L'écurie championne du monde en titre et ses pilotes expérimentés, ou une écurie sans expérience des circuits et dont deux pilotes sur trois débutent dans la discipline ?

La première manche du championnat au Maroc, une semaine avant, annonçait la couleur puisque les Citroën s'étaient montrées spécialement rapides. Et là... Nous ne sommes pas simplement devant le public français de la marque Citroën, nous sommes sur le circuit où l'écurie a mené la plupart de ses tests l'année dernière.

Sébastien Loeb en WTCC au Paul Ricard

La qualification, le samedi après-midi, n'a laissé planer aucun doute là dessus. Les Honda Civic ont progressé depuis l'année dernière, notamment côté aérodynamique, mais l'entrée en pistes des trois Citroën C-Élysée (sorte de variante à coffre de la C4) n'a laissé planer aucun doute: ça sera très dur pour les autres ! José-Maria Lopez, le jeune Argentin, signe le meilleur temps. Sébastien Loeb, qui démarre tout de suite derrière, améliore encore le meilleur temps, en gagnant notamment 0.001" (oui, un millième de seconde !) dans le premier secteur. Yvan Muller, malgré tous ses efforts, ne pourra faire mieux que le troisième temps.

Deuxième course en WTCC pour Citroën comme pour Loeb, et première pôle position. Ça promet... Renseignement pris dans l'une des écuries, c'est l'aérodynamique qui ferait peut-être la différence entre la Civic et la C-Élysée, la ligne tricorps induisant une meilleure finesse et donc une meilleure vitesse de pointe. L'explication du choix de la C-Élysée plutôt qu'une C4 ne serait donc pas simplement commerciale.

Gabriele Tarquini et sa Honda Civic WTCC au Paul Ricard

Mais 3h plus tard, en début de soirée, une nouvelle tombe: suite aux vérifications techniques de la FIA où les dispositifs de coupure d’alimentation d’essence ne fonctionnaient pas sur les voitures de Loeb et Lopez, les temps de ces deux derniers sont annulés. Les voici désormais obligés de partir de la dernière ligne ! On se retrouve donc avec la grille de départ suivante: Muller (Citroën), Tarquini (Honda), Valente (Chevrolet), Michelisz (Honda) etc.

Au départ, Gabriele Tarquini prend le meilleur sur Yvan Muller, mais ce dernier reprend la tête au troisième tour. Derrière commence la folle remontée de Sébastien Loeb. Parti de la dernière ligne, il se retrouve déjà 7ème au premier tour, puis 6ème au second, 4ème au quatrième, puis 3ème au bout du sixième tour. Là, seule l'expérience de Tarquini lui permettra de résister pendant 8 tours. Confronté à des soucis de stabilité dus, de son propre aveu, à des réglages ni sec ni pluie, et la piste s'asséchant, il laissera passer Loeb à 2 tours de la fin. Devant, Muller gère sa course, en décrochant au passage le record du tour...

Tarquini s'accroche à la Citroën C-Elysée de Muller

Course 1
  1. Muller, Citroën C-Élysée
  2. Loeb, Citroën C-Élysée
  3. Tarquini, Honda Civic

Environ 3h plus tard, on remet le couvert pour la deuxième course. Selon une grille différente, puisqu'en seconde course les dix premiers partent dans un ordre inversé, ce qui fait partir le Portugais Tiago Monteiro en tête. Une place à laquelle il fera honneur puisqu'il sera l'auteur d'un très beau départ, et que sa Honda Civic fera le trou avec le second, le Marocain Mehdi Bennani, également sur Civic. Manifestement, les réglages modifiés sur la Civic entre les deux courses portent leurs fruits ! Ce qui n'est pas inutile puisque derrière cela arrive fort: Lopez parti en dernière ligne est déjà 5ème au second tour, 4ème au troisième tour, 3ème au sixième tour et 2ème au septième tour. L'argentin est suivi comme son ombre par Yvan Muller, qui ne le lâche pas d'une seule semelle et effectue donc une remontée semblable, doublant systématiquement les mêmes concurrents que Lopez.

Monteiro, Lopez et Muller...

Nous avons donc à partir du 7ème tour en trio de tête Monteiro, Lopez et Muller, la Honda ayant une confortable avance sur les deux Citroën poursuivantes et arrivant à la conserver pour l'instant. Seulement voilà: Loeb, remonté à la neuvième place, touche des pneus au passage d'un virage, les fait tomber sur la piste, et la course passe sous safety car, réduisant à néant la précieuse avance du portugais. A la reprise de la course, Tiago Monteiro parvient habilement à contenir les Citroën de Lopez et Muller. Malheureusement, le français John Filippi (Seat Leon) percute la BMW 320 tc de l'allemand Franz Engstler en tentant de doubler Pasquale Di Sabatino sur une autre 320 tc. Safety car à nouveau... Les deux pilotes Citroën saisiront ensuite leur chance et réussiront à passer la Honda à 4 tours de la fin, non sans se tirer la bourre ensemble, Muller ayant du retard à rattraper sur Lopez au championnat. Mais ce dernier tiendra bon... A noter Tarquini, qui a réussi à conserver sa 4ème place malgré un porte moyeu endommagé sur une touchette dès le premier tour ! Chapeau.

Course 2
  1. Lopez, Citroën C-Élysée
  2. Muller, Citroën C-Élysée
  3. Monteiro, Honda Civic

Lopez, Muller et Monteiro sur le podium du Paul Ricard

Après deux courses, Citroën creuse l'écart au championnat. Mais l'écurie Honda JAS a su se montrer réactive au long de ce weekend, et nous serons curieux de suivre les prochaines courses… Rendez-vous en Hongrie dans 2 semaines.

Classement du championnat après 4 courses et l'épreuve française
Pilotes Constructeurs
  1. LOPEZ José Maria (85 points)
  2. LOEB Sébastien (73 points)
  3. MULLER Yvan (65 points)
  4. TARQUINI Gabriele (31 points)
  5. VALENTE Hugo (31 points)
  6. MONTEIRO Tiago (30 points)
  7. CHILTON Tom (30 points)
  8. BENNANI Mehdi (16 points)
  9. BORKOVIÆ Dušan (15 points)
  10. MICHELISZ Norbert (14 points)
  1. Citroën (186 points)
  2. Honda (103 points)
  3. Lada (75 points)

Texte: Manu Bordonado
Consultant: Renaud Lacroix
Photos: Manu Bordonado et NL Images

Réagir au WTCC sur le forum

L'écurie JAS-Honda, totalement mobilisée


Anciens dossiers
ANNÉE 2017

    Partir en vacances en Nissan Leaf
    L Avignon Motor Show 2017 enfonce le clou

Autres années

    La gestion de flotte en temps réel, il n y a rien de tel !
    Mondial de l automobile 2016, les voitures anciennes et le hall 8
    Mondial de l automobile 2016, les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés anglaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés françaises
    Le pneu Goodyear Eagle Asymetric 3
    Le nouveau circuit du Grand Sambuc, et la Lotus Driving Academy
    La route nationale 6
    Le marché Vintage de Solliès-Pont
    Avignon Motor Festival, toujours un grand cru
    Scoop: un petit roadster chez Mercedes
    Salon de Genève: les autres nouveautés
    Salon de Genève: les anglaises
    Salon de Genève: les japonaises
    Salon de Genève: les italiennes
    Salon de Genève: les françaises
    Salon de Genève: les allemandes
    Rétromobile, édition 2016
    Idées de livres pour Noël
    Francfort 2015: les nouveautés italiennes
    Francfort 2015: les nouveautés britanniques
    Francfort 2015: les nouveautés japonaises
    Francfort 2015: les nouveautés françaises
    Francfort 2015: les nouveautés allemandes
    La nationale 8 Bis
    WTCC 2015: grand prix de France au Paul Ricard
    La nationale 98
    La nationale 8
    Top Gear: le magazine arrive !
    Michelin Alpin 5
    Goodyear EfficientGrip Performance
    Ca y est, Top Gear France est là !
    Fraikin décrypte la norme Euro 6
    Mondial de l automobile 2014: le bilan
    Mondial de l automobile 2014: les anciennes et les youngtimers
    Mondial de l automobile 2014: les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés britanniques
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés françaises
    Ford: les Driving Skills For Life
    Une nouvelle concession Tesla, et un nouveau Supercharger !
    65 astuces pour garder ou récupérer son permis
    Goodwood, Kesako ?
    Présentation du championnat WTCC
    Comparez les assurances !
    Continental Safety Days
    Porsche 911: guide des modèles
    Porsche 911: sélection de 11 collectors
    Les 100 Tours
    Francfort: les nouveautés japonaises
    Francfort: les nouveautés françaises
    Francfort: les nouveautés allemandes
    Les ambitions mondiales de Chevolet
    Le permis à point
    Les arnaques sur Internet
    Salon de Genève 2013 : le programme des nouveautés
    Les pneus hiver: le Michelin Alpin
    i-Way: Lyon Street Race
    Rétromobile: Le monde de la collection se porte bien !
    Michelin Energy Saver+ : Plus de km, moins de litres
    Michelin: 10 règles d'or pour une route plus sûre
    Visite de l'usine Koenigsegg
    La gamme 2013 de PGO
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés françaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés allemandes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés japonaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés coréennes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés anglaises
    Guide des applications de navigation GPS pour iPhone
    L étiquetage des pneus arrive !
    La nationale 7, 1000 km en 100 photos
    Les Continental Tuning Days 2012
    Le salon de Pékin 2012
    Vos pièces par correspondance: Yakarouler !
    Les merveilles de Genève 2012
    Coyote, ce qui a changé
    Faut-il vraiment monter des pneus hiver ?
    Le centre de technologies Michelin de Ladoux
    Guide des codes usine BMW E et F
    Michelin inside: comment fabrique t'on un pneu ?
    Quel futur pour le groupe Fiat ?
    Continental SportContact 5 : full contact !
    Michelin Primacy 3 : La passe de trois
    Les World Series by Renault au Castelet
    Flambée des prix du pétrole: à qui la faute ?
    Les nouveautés du salon de Francfort 2011
    La vente aux enchères du 25 septembre 2011
    Les futures innovations de Michelin
    Le Challenge Bibendum 2011
    Spécial Chine: Le musée de l'auto de Shanghai
    Dossier ESP: son principe, son fonctionnement
    La renaissance de Talbot
    L'Avignon Motor Festival 2011
    Spécial Chine: le salon de Shanghai 2011
    Spécial Chine: les copies d'autos chinoises
    Spécial Chine: Shanghai 2011, les 20 autos que nous n'aurons pas
    Le salon de Genève 2011
    I-WAY, simulateur de pilotage
    Le salon de Rétromobile 2011
    Le pneu Michelin Pilot Super Sport
    4 idées reçues sur les voitures électriques
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2010
    Skoda au tour de France 2010
    Le ContiSportContact 5P met la gomme !
    Tourner sur la boucle nord du Nürburgring
    Résumé du salon de Genève 2010
    Les pneus hiver
    Les voitures de gagnants de casino
    Le salon de Rétromobile 2010
    Résumé du salon de Francfort 2009
    Le salon de Genève 2009
    L'Avignon Motor Festival 2009
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2008
    Les centres d'essais du Mondial 2008
    Le salon de Genève 2008
    Airboard: Présentation
    Le salon de Tokyo 2007
    Résumé du salon de Francfort 2007
    Présentation de la nouvelle Peugeot 308
    Résumé du salon de Genève 2007
    Résumé du salon de Madrid 2006
    Présentation de la nouvelle Audi TT
    Résumé du salon de Genève 2006
    Nouvelles motorisations Renault dCi
    Présentation de la nouvelle Peugeot 207
    Les nouveautés du salon de Francfort 2005
    Calendrier des nouveautés 2005-2006
    Résumé du salon de Genève 2005
    Le Mondial de l'Automobile 2004
    Présentation de la nouvelle Porsche 911
    Les nouveautés du salon de Genève
    Essayez des voitures d'exception !
    La nomenclature Mercedes
    Les nouveautés du salon de Francfort 2003
    Le palmarès des voitures les mieux protégées
    Fonctionnement d'un moteur
    Calendrier prévisionnel des nouveautés 2003
    Le guide des moteurs Peugeot-Citroën