Accueil Autoweb > Dossiers >

Février 2012 : Coyote, ce qui a changé



Bookmark and Share

Coyote, ce qui a changé

Depuis le 28 novembre 2011, les avertisseurs de radars n’ont plus droit de cité en France. Ils doivent devenir des outils d’aide à la conduite, ou finir au fond d'un tiroir. Zoom sur le précurseur et leader du genre, Coyote.

Le premier boitier Coyote commercialiséTout d’abord, un petit rappel de ce qu’était un Coyote. Présenté comme un « Avertisseur de radar » avec un rappel indiquant « 100% légal » et un slogan présentant l’appareil comme « l’appel de phare du XXI° siècle », c'était sans doute la meilleure définition de l’appareil : prévenir les autres usagers d’un contrôle, comme cela se fait souvent par un appel de phare. Le principe : un boitier GPS contenant en mémoire les limitations de vitesse et les emplacements radars et, et qui sonne dans le cas où le conducteur s’approcherait de l’un de ces emplacements. Un bouton permet à tout utilisateur de signaler un radar mobile et donc d’ajouter momentanément un emplacement radar à l’appareil, et surtout de partager cette information avec tous les boitiers Coyote des environs.

On peut imaginer que les pouvoirs publics, attachés à acheter un maximum de radars au détriment d’autres mesures visant à réduire le nombre d’accidents, ne voient pas d’un bon œil cet appareil, pourtant basé sur un système GPS et donc légal (contrairement à un détecteur de radar qui est basé, lui aussi, sur une technologie radar). Et au mois de mai 2011, Coyote communique : la marque française vient de passer le cap de son millionième abonné ! Le boitier Coyote et les applications pour smartphone sont en train de se répandre comme une trainée de poudre ! Le gouvernement intervient alors pour chercher à interdire le système Coyote ainsi bien entendu que les systèmes concurrents qui se sont entretemps développés.

L'ancienne publicité pour le Mini-Coyote

Les différents fabricants s’unissent alors pour former l’AFFTAC : Association Française des Fournisseurs et utilisateurs de Technologies d’Aide à la Conduite. Cette association regroupe Navirad, Avertinoo, Coyote, Eco & Logic, Inforad, RoadPilot, Takara, Telmap, et Wikango ! Un protocole d’accord a alors été signé avec le ministre de l’intérieur, Claude Guéant :

Coyote (et les autres membres de l’association) se sont engagés avec l’accord des pouvoirs publics à « transformer » leurs « avertisseurs de radars » en « outils d’aide à la conduite », le premier terme étant désormais à bannir totalement. Ces appareils n’indiqueront donc plus les radars mais des zones dangereuses.


Ce que ça change

Depuis le 28 novembre 2011, les boitiers Coyote se sont mis à jour automatiquement, tandis que les propriétaires de Smartphone ont été obligés de mettre à jour leur application : l’ancienne ne marche plus. Ces mises à jour sont, comme toujours avec Coyote, incluses dans l’abonnement mensuel. Alors, qu’est ce qui change ?

Tout d’abord, les messages de prévention se sont multipliés, tandis que les boitiers plus anciens qui ne les affichaient pas jusqu’à présent sont désormais en mesure de le faire : ceinture de sécurité, arrêt toutes les 2h, trajets quotidiens dangereux… Bien entendu, les applications diverses et variées les reprennent. Des rappels toujours bons à lire, même si personne ne sera prêt à payer un abonnement au Coyote uniquement pour cela.

L'un des messages de prévention affichés par Coyote

L’affichage a également changé sur un détail. Les icônes en forme d’onde radar permettant par le passé d’annoncer un radar sont remplacées par des icônes triangulaires, en forme de panneau de danger. Logique puisque les Coyote ne sont plus, on vous l’a dit et répété, des avertisseurs de radars !

Ce sont désormais des appareils qui vous signalent des zones de danger. Et comme le gouvernement a, bien entendu, placé ses radars dans des zones dangereuses, le Coyote vous le signale, un peu comme il le faisait auparavant. Seule et unique différence : ces appareils ont maintenant l’interdiction de vous indiquer cette zone avec une trop grande précision. En fait, la loi a même dicté le niveau d’imprécision des appareils : elle sera de 500m en ville, de 2 km sur route et de 4 km sur autoroute.

Les anciennes zones à risque clignotaient en vert, orange ou rouge en fonction de la fréquence des radars. Le nouveau système reprend ces trois couleurs. Vert, on roule en toute sécurité (pour notre permis), en orange on lève le pied car il y a une perturbation comme un bouchon ou un accident, et rouge on se retrouve face à un danger avéré. Voir ici l’ancien et le nouveau panneau de paramètres, sur la version iPhone. Vous y verrez que le système reste conforme à ce pour quoi il était déjà apprécié par le passé et que seuls les alertes radar ont été remplacées par des alertes de danger :

L'ancienne configuration iCoyote La nouvelle configuration iCoyote

Le test

Nos essais ont porté sur un itinéraire de quelques 400 km, avec deux appareils : un Mini Coyote « v1 » qui s’est mis à jour automatiquement fin novembre, et un iPhone avec l’application iCoyote dans sa version 4.4, la plus récente au moment de notre essai (la 4.3, qui marchait selon l'ancienne règlementation, ne fonctionnant de toute façon plus). Nous en sommes depuis à la version 5, qui reste très proche de la 4.4.

A l’usage, le Mini Coyote s’utilise exactement de la même manière que par le passé. On va même dire mieux : un utilisateur qui ne s’y intéresse pas plus que ça pourrait bien ne pas faire la différence ! En fait, à part le fait que le terme Radar est remplacé par le terme plus générique de Danger, rien n’a changé à part la précision. On l’a dit, la zone à risque (ou zone de danger, si l'alerte est avérée ou pas) est maintenant de 500m, 2 km ou 4 km respectivement en ville, sur route et autoroute. En pratique, il apparait que le radar, pardon la zone de danger, se trouve à précisément 75% de ladite zone. A noter que lorsque vous passez la frontière, le boitier Coyote continue de fonctionner à l’étranger et appelle dans un cas un radar… Radar. Tout simplement !

Mini Coyote Plus, le dernier boitier de la gamme

Coyote System a donc maintenant une existence encadrée par la loi, qui semble donc lui promettre plus de légitimité qu’auparavant. De plus, il semblerait que tout ce buzz autour des ex-avertisseurs de radar ait certes inquiété certains abonnés, mais qu’il ait également ramené beaucoup de nouveaux clients. Car si Coyote System se prévalait d’un million d’abonnés au printemps 2011, le site en revendique maintenant quelque 1.5 million, un chiffre qui est encore en train d'augmenter rapidement !

Et ce n’est pas fini. Car outre les boitiers et les multiples applications (iPhone, Android, BlackBerry…), Coyote System entend maintenant prendre place dans certaines voitures, d'origine. Ainsi, un nouveau service Coyote Series sera intégré à la future tablette multimédia, la R-Link, que Renault proposera dans ses futurs modèles, en commençant par les Zoé et Clio IV.

Renault: l'iinterface R-Link

Promotion

Pour tout achat effectué entre le 21 février et le 21 mars 2013, chaque nouvel acquéreur de l’application (iPhone ou Android) aura la possibilité de se faire rembourser l’achat d’iCoyote, sans justifications et sur simple demande sur le site de Consosmart.
À noter que la demande doit s’effectuer au cours des 2 semaines suivant la fin de la période de découverte de 30 jours offerte à l’achat de l’application.

 

Texte : Manu Bordonado
Photos: Manu Bordonado, Coyote & Renault

Réagir à l'essai du Coyote sur le forum

 


Anciens dossiers
ANNÉE 2017

    Partir en vacances en Nissan Leaf
    L Avignon Motor Show 2017 enfonce le clou

Autres années

    La gestion de flotte en temps réel, il n y a rien de tel !
    Mondial de l automobile 2016, les voitures anciennes et le hall 8
    Mondial de l automobile 2016, les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés anglaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2016, les nouveautés françaises
    Le pneu Goodyear Eagle Asymetric 3
    Le nouveau circuit du Grand Sambuc, et la Lotus Driving Academy
    La route nationale 6
    Le marché Vintage de Solliès-Pont
    Avignon Motor Festival, toujours un grand cru
    Scoop: un petit roadster chez Mercedes
    Salon de Genève: les autres nouveautés
    Salon de Genève: les anglaises
    Salon de Genève: les japonaises
    Salon de Genève: les italiennes
    Salon de Genève: les françaises
    Salon de Genève: les allemandes
    Rétromobile, édition 2016
    Idées de livres pour Noël
    Francfort 2015: les nouveautés italiennes
    Francfort 2015: les nouveautés britanniques
    Francfort 2015: les nouveautés japonaises
    Francfort 2015: les nouveautés françaises
    Francfort 2015: les nouveautés allemandes
    La nationale 8 Bis
    WTCC 2015: grand prix de France au Paul Ricard
    La nationale 98
    La nationale 8
    Top Gear: le magazine arrive !
    Michelin Alpin 5
    Goodyear EfficientGrip Performance
    Ca y est, Top Gear France est là !
    Fraikin décrypte la norme Euro 6
    Mondial de l automobile 2014: le bilan
    Mondial de l automobile 2014: les anciennes et les youngtimers
    Mondial de l automobile 2014: les autres nouveautés
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés italiennes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés britanniques
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés allemandes
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés japonaises
    Mondial de l automobile 2014: les nouveautés françaises
    Ford: les Driving Skills For Life
    Une nouvelle concession Tesla, et un nouveau Supercharger !
    65 astuces pour garder ou récupérer son permis
    WTCC 2014: grand prix de France au Paul Ricard
    Goodwood, Kesako ?
    Présentation du championnat WTCC
    Comparez les assurances !
    Continental Safety Days
    Porsche 911: guide des modèles
    Porsche 911: sélection de 11 collectors
    Les 100 Tours
    Francfort: les nouveautés japonaises
    Francfort: les nouveautés françaises
    Francfort: les nouveautés allemandes
    Les ambitions mondiales de Chevolet
    Le permis à point
    Les arnaques sur Internet
    Salon de Genève 2013 : le programme des nouveautés
    Les pneus hiver: le Michelin Alpin
    i-Way: Lyon Street Race
    Rétromobile: Le monde de la collection se porte bien !
    Michelin Energy Saver+ : Plus de km, moins de litres
    Michelin: 10 règles d'or pour une route plus sûre
    Visite de l'usine Koenigsegg
    La gamme 2013 de PGO
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés françaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés allemandes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés japonaises
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés coréennes
    Mondial de Paris 2012 : le guide des nouveautés anglaises
    Guide des applications de navigation GPS pour iPhone
    L étiquetage des pneus arrive !
    La nationale 7, 1000 km en 100 photos
    Les Continental Tuning Days 2012
    Le salon de Pékin 2012
    Vos pièces par correspondance: Yakarouler !
    Les merveilles de Genève 2012
    Faut-il vraiment monter des pneus hiver ?
    Le centre de technologies Michelin de Ladoux
    Guide des codes usine BMW E et F
    Michelin inside: comment fabrique t'on un pneu ?
    Quel futur pour le groupe Fiat ?
    Continental SportContact 5 : full contact !
    Michelin Primacy 3 : La passe de trois
    Les World Series by Renault au Castelet
    Flambée des prix du pétrole: à qui la faute ?
    Les nouveautés du salon de Francfort 2011
    La vente aux enchères du 25 septembre 2011
    Les futures innovations de Michelin
    Le Challenge Bibendum 2011
    Spécial Chine: Le musée de l'auto de Shanghai
    Dossier ESP: son principe, son fonctionnement
    La renaissance de Talbot
    L'Avignon Motor Festival 2011
    Spécial Chine: le salon de Shanghai 2011
    Spécial Chine: les copies d'autos chinoises
    Spécial Chine: Shanghai 2011, les 20 autos que nous n'aurons pas
    Le salon de Genève 2011
    I-WAY, simulateur de pilotage
    Le salon de Rétromobile 2011
    Le pneu Michelin Pilot Super Sport
    4 idées reçues sur les voitures électriques
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2010
    Skoda au tour de France 2010
    Le ContiSportContact 5P met la gomme !
    Tourner sur la boucle nord du Nürburgring
    Résumé du salon de Genève 2010
    Les pneus hiver
    Les voitures de gagnants de casino
    Le salon de Rétromobile 2010
    Résumé du salon de Francfort 2009
    Le salon de Genève 2009
    L'Avignon Motor Festival 2009
    Le Mondial de l'automobile de Paris 2008
    Les centres d'essais du Mondial 2008
    Le salon de Genève 2008
    Airboard: Présentation
    Le salon de Tokyo 2007
    Résumé du salon de Francfort 2007
    Présentation de la nouvelle Peugeot 308
    Résumé du salon de Genève 2007
    Résumé du salon de Madrid 2006
    Présentation de la nouvelle Audi TT
    Résumé du salon de Genève 2006
    Nouvelles motorisations Renault dCi
    Présentation de la nouvelle Peugeot 207
    Les nouveautés du salon de Francfort 2005
    Calendrier des nouveautés 2005-2006
    Résumé du salon de Genève 2005
    Le Mondial de l'Automobile 2004
    Présentation de la nouvelle Porsche 911
    Les nouveautés du salon de Genève
    Essayez des voitures d'exception !
    La nomenclature Mercedes
    Les nouveautés du salon de Francfort 2003
    Le palmarès des voitures les mieux protégées
    Fonctionnement d'un moteur
    Calendrier prévisionnel des nouveautés 2003
    Le guide des moteurs Peugeot-Citroën