8101 fiches techniques
542 essais
27 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 honda civic 1.3
 citroen citroen c5 v6 3.0 hdi
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais BMW Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques BMW Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > BMW >

Essai BMW 320d 2012


Librairie BMW


BMW 320d 2012 : Essai

BMW 320d

Après l’E90, voici la F30. Cette sixième génération de BMW Série 3 remplace sa devancière en reprenant la même recette du succès. Difficile de lui faire des reproches si ce n’est que, justement, elle ne surprend guère. On l’excusera vite.

Extérieurement, cette toute nouvelle Série 3 ressemble dans ses grandes lignes à sa devancière qui affichait elle-même une ressemblance marquée aux Série 5 et Série 7. Avec le temps, on a cependant cessé d’attendre des constructeurs automobiles allemands premium qu’ils prennent des risques dans le dessin de leurs modèles de grande série. La clientèle semble d’ailleurs adhérer parfaitement à cette philosophie si l’on en croit le nombre de 12,5 millions de Série 3 vendues dans le monde depuis le lancement de la première génération en 1975. L’originalité se situe plutôt dans l’habitacle avec les différents niveaux de finition qui correspondent à trois clientèles distinctes : Sport (inserts rouge et aluminium poli), Modern (avec du bois véritable du plus bel effet) et Luxury (statutaire, pour ne pas dire vieillot). Les petits joueurs pourront aussi bien se contenter de la version basique Lounge, assez impersonnelle, qui gagne quand même de série des éléments absents de la génération précédente : démarrage sans clef, commande de régulation du comportement dynamique, accoudoirs avant coulissant et central arrière, aide au stationnement arrière, climatisation automatique, commandes au volant pour le régulateur de vitesse, interface Bluetooth, etc..

BMW 320d

La nouvelle Série 3 a grandi. Les 93mm de plus en longueur la font passer à 4.62m tandis que l’empattement n’a gagné que 50mm. Les porte-à-faux ainsi gonflés permettent notamment au coffre d’atteindre 480 litres, soit 20 de mieux que sur l’E90. L’augmentation de hauteur de 9 mm a majoritairement profité à la garde au toit qui accapare 8 mm à elle seule. Si les passagers avant sont tout à fait à l’aise, les occupants des places arrière mesurant plus de 1.75m devront toujours prendre garde à ne pas se cogner à l’endroit où le plafond plonge vers la lunette arrière. En revanche l’espace aux jambes agrandi de 15mm corrige bien ce qui avait été reproché à BMW par le passé.

Le catalogue de motorisations de la Série 3 F30 a de quoi rassurer l’habitué de la marque, surtout le Français qui retrouvera le diesel 320d tant répandu sur nos routes. Développant toujours 184 ch à 4000 tr/min et 38.8 mkg entre 1750 et 2750 tr/min, il fait légèrement mieux en consommations (4.5 L/100 en normalisé) et en émissions de CO2 (119 g/km), ce qui n’était pas évident étant donné les excellents scores de la précédente 320d (4.7 L/100 km et 125 g de CO2). BMW conserve aussi la 320d EfficientDynamics Edition. Le bloc quatre cylindres 2 litres TwinPower Turbo se voit limité à 163 chevaux mais reçoit une chaine cinématique revue pour la réduction de frottements internes. Avec en plus un pack aérodynamique spécifique, la 320d Efficient Dynamics descend à 4.1 litres en normalisé (pour 109 g de CO2), que ce soit avec la boite manuelle à six rapports ou avec la nouvelle boite automatique à huit rapports (à 2300 €). Elle est disponible au même tarif que la 320d normale.

BMW 320d

Le test routier montre que les 163 chevaux sont largement suffisants pour toutes les utilisations tant la gestion de la puissance a bien été calculée par BMW. Les démarrages et reprises s’effectuent sans brusquerie mais une attaque franche de la pédale d’accélérateur permettra à la Série 3 de bondir pour doubler ou s’extraire d’une situation délicate. Cette polyvalence s’accorde parfaitement avec la commande de régulation du comportement dynamique qui permet de modifier la réponse du moteur, de l’accélérateur, de la boite de vitesses et de la direction Servotronic. Le conducteur peut choisir entre Eco Pro, Comfort, Sport et même Sport+ selon les options choisies. Ces modes, dont on devine aisément le but, ont un effet notable sur le comportement de la Série 3, ce qui permet de ne pas assimiler cette commande à un simple gadget.

Quel que soit le type de comportement choisi au niveau de l’électronique, la F30 se conduit avec une remarquable facilité. La répartition égale des masses entre les deux trains lui confère une agilité indiscutable qui est encore accrue par la précision de la direction.

BMW 320d

On oublierait presque d’en parler mais la Série 3 dispose de plusieurs autres motorisations, diesel et essence, qui élargissent encore les perspectives des futurs acheteurs. Côté diesel, ils pourront opter pour le 316d ou le 318d tandis que les (trop rares) amateurs d’essence auront le choix entre la 320i, la 328i et la 335i avec ses 306 chevaux.

Les tarifs démarrent à 30 500 € pour la 316d et à 35 600 € pour la 320d. Il faudra compter 4 600 € de plus pour une finition Sport ou Modern et encore 3 150 € supplémentaires pour la Luxury, sans les options. On aura beau dire que la nouvelle Série 3 n’est pas chère au regard de la richesse de son équipement et du niveau de performances, la note finale reste tout de même salée si on veut profiter du meilleur de la technologie BMW...

BMW 320d

Texte & photos: Renaud Lacroix

Réagissez à l'essai de la BMW 320d sur le forum

BMW 320d

Bookmark and Share


BMW 320d 2012 : Fiche technique
Marque : BMWBMW
Modèle : F30 320dF30 320dA
Années de production : 2012-2012-
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : DieselDiesel
Disposition du moteurLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation Rampe communeRampe commune
Suralimentation Turbo à géométrie variable + intercoolerTurbo à géométrie variable + intercooler
DistributionDouble arbre à cames en têteDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre4 par cylindre
Alésage & Course 84.0 x 90.0 mm84.0 x 90.0 mm
Cylindrée 1995 cc1995 cc
Compression16.516.5
Puissance184 ch à 4000 tr/min184 ch à 4000 tr/min
Couple38.8 mkg à 1750 tr/min38.8 mkg à 1750 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapportsAuto 8 rapports
Puissance fiscale10 cv10 cv
TransmissionPropulsionPropulsion
AntipatinageSerieSerie
ESPSerieSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistance électro-hydrauliqueCrémaillère, assistance électro-hydraulique
Cx0.270.27
Suspension avant--
Suspension arrièreEssieu 5 brasEssieu 5 bras
Freins avantDisques ventilésDisques ventilés
Freins arrièreDisques ventilésDisques ventilés
ABSSerieSerie
Pneu avant205/60 WR16205/60 WR16
Pneu arrière205/60 WR16205/60 WR16
Dimensions
Longueur462 cm462 cm
Largeur181 cm181 cm
Hauteur143 cm143 cm
Coffre480 litres480 litres
Poids- kg1555 kg
Performances
Poids/PuissanceNC8.45
Vitesse maxi (km/h)-235
0 à 100 km/h-7.6
0 à 160 km/h--
0 à 200 km/h--
400 mètres DA--
1000 mètres DA--
Consommations
Sur route--
Sur autoroute--
En ville--
Conduite sportive--
Consommation moyenne--
Réservoir57 litres57 litres
Autonomie autoroute- km- km
CO2119 g/km
117 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags88
ClimatisationSérieSérie
Prix de base35600 euro 35600 euro
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour BMW 320d 2012
Crédit pas cher pour votre BMW 320d 2012
Donnez votre avis
iciici

BMW F30: voir aussi...

Site officiel du constructeur : BMW

Les fiches techniques des concurrentes :Honda Accord VIII 2.2 i-DTEC 180 Essai: Honda Accord VIII
Mazda 6 (B) 2.2 MZR-CD 180

Aucun avis posté sur BMW 320d 2012