8096 fiches techniques
541 essais
16 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 rover 214 année 2000
 rover 214 si année 2000
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais BMW Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques BMW Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > BMW >

Essai BMW 530d


Librairie BMW


BMW 530d : Essai

En haut de gamme, point de succès commercial sans être l'un des trois constructeurs allemands de prestige. Vérification au volant d'un best seller, la 530d Pack Luxe Steptronic.

  BMW 530d

Le style de cette génération E60 rompt radicalement avec celui de la précédente génération (E39). Ses lignes acérées et tendues sont de Chris Bangle, apparues en avant première sur la Série 7 puis sur le Z4. Les habitués de la marque peuvent être choqués au premier abord, il n'en reste pas moins que la E60 reste la digne héritière de la E39 d'une part par ces quatre optiques de phares circulaires, mais surtout par la forme de sa calandre en double haricot, la ligne générale faisant ressortir le coté dynamique de la voiture.

Le nouvel équipement ayant le retenu toute notre admiration concerne la direction active (AFS) qui varie la force de l'assistance et les rapports de démultiplication en fonction de la vitesse. Ainsi en condition de roulage rapide sur autoroute la démultiplication est la plus importante. Elle permet alors d'éliminer tout écart sur la chaussée du à un faible mouvement involontaire sur le volant. A faible ou à moyenne vitesse, la direction active permet un angle de braquage plus important des roues pour un même angle de volant, permettant ainsi d'obtenir une direction plus précise et directe. Sur route sinueuse, le gain de maniabilité et d'agilité par rapport à une direction classique est flagrant. Enfin, lors d'une manœuvre il est ainsi possible de braquer de butée à butée en seulement un demi tour de volant. Les créneaux s'en trouvent ainsi amplement facilité.

De même, la présence d'une aide au stationnement rend le stationnement de cette Série 5 d'une déroutante facilité. En effet, des capteurs présents dans les pare-chocs avant et arrière permettent de visualiser avec précision sur l'écran multifonction la distance effective entre les obstacles et le véhicule. Cet i-Drive a fait partie des nouveautés de ce modèle. Déjà présent sur la Série 7, ce dernier a été simplifié, pour un usage plus aisé pour le conducteur. Celui-ci est divisé en quatre thèmes : le système de navigation, le système de communication, le système de climatisation et enfin un dernier à caractère ludique (lecteur DVD…). Il reste moins intuitif et moins commode que le MMI développé par Audi.

BMW 530d

Au niveau de la sécurité passive, rien n'a été oublié. La nouvelle Série 5 ne compte pas moins de dix airbags (conducteur, passager, tête avant et arrière, latéraux avant et arrière). Les prétentionneurs de ceintures sont bien entendus de la partie. Le DSC veille aussi au grain et assiste le conducteur par des interventions ciblées permettant au véhicule de conserver à la fois sa stabilité et sa trajectoire. Son action reste tout de même discrète car même sous une pluie battante seule une franche accélération en sortie de rond point et un excès d'optimisme en sortie de virage ont pu le mettre en action, ce qui démontre que le châssis est très sain.

La liste des équipements liée à la sécurité ne s'arrête pas là. On retrouve aussi comme chez la plupart des constructeurs le contrôle actif de la pression des pneumatiques (RPA). Autre système tout aussi innovant qu'original, le radar accouplé au régulateur de vitesse ralentit la 530d lorsqu'il rattrape un véhicule roulant plus lentement que lui. Une fois le dépassement réalisé, le régulateur de vitesse se remet en action.

La visibilité n'a elle aussi pas été oubliée. En effet la nouvelle Série 5 est équipée de projecteurs directionnels, permettent une meilleure visibilité en courbe. Cependant, cet équipement n'est compatible qu'avec les feux bi-xénon et par conséquent avec l'option pack Sport.

Le dynamisme de cette Série 5 est largement suggéré par ces lignes modernes. Sur la route, ce sentiment est conforté d'une part par une prise de roulis quasi inexistante, notamment grâce à l'adoption du système Dynamic drive. Ce dernier fonctionne sur le principe de deux moteurs hydrauliques qui tendent plus ou moins les barres stabilisatrices et limitent au maximum les mouvements de roulis en virage. De plus, la répartition des masses avant/arrière est quasiment idéale, favorisant ainsi un équilibre parfait du véhicule. La 530d s'inscrit ainsi parfaitement dans les courbes, sans nous faire sentir le moindre signe de lourdeur malgré un poids conséquent de 1 670 kg. Ce dernier est certes inférieur à la concurrence, grâce à l'utilisation de matériaux légers tel que l'aluminium, permettant un gain de 75 kg par rapport à la version précédente.

Seule la boite automatique 6 rapports vient quelque peu entacher le tableau… Il est vrai que cette dernière nous distille une douceur de conduite jusque là inégalée. En position Auto, les rapports s'enchaînent sans le moindre à-coup. Le silence régnant à bord demeure impérial quelque soit le régime moteur, faisant ainsi de cette Série 5 une excellente routière. Seul les freinages viennent perturber la quiétude de fonctionnement de cette boite. En effet, en position Auto, aucun frein moteur ne se fait sentir (la boite garde un régime de 1200 tr/min en décélération!). Heureusement, pour soulager le freinage, vous pouvez passer en mode séquentiel 6 rapports. Les rétrogradages sont alors possibles dans la mesure où le moteur ne se retrouve pas en surrégime. Saluons au passage le fait que l'électronique accélère le régime moteur (sans pour autant nous réaliser un talon pointe!) lorsqu'un rapport est tombé afin qu'aucun à-coup ne soit ressenti.  Cependant, nous nous posons toujours la question de l'utilité de cette boite automatique si c'est pour manier à chaque freinage le levier de la position auto à séquentiel… Elle ne se veut donc pas, à notre goût, à la hauteur de ces prétentions dynamiques comme le laisse si bien suggérer le design de l'auto, à moins que nous soyons trop jeunes pour conduire ce genre de véhicule… Enfin, la boite n'exploite pas au mieux le couple phénoménale du moteur lors des relances, préférant dans tous les cas de figures possibles tomber un rapport supplémentaire. Le mariage de la nouvelle boîte manuelle six vitesses nous semblant être un choix plus judicieux pour quiconque souhaite exploiter au mieux les formidables ressources de ce six cylindre en ligne diesel hors du commun.

BMW 530d

Car sous le capot, le six cylindre en ligne de 3 litres a fait un bon en avant depuis la précédente E39, et développe désormais la bagatelle de 218 ch à 4000 tr/min, et un couple maxi culminant à 500 Nm disponible dès 2000 tr/min. La mise en route du six cylindres en ligne diesel nous permet de remarquer d'emblée son exceptionnelle régularité de fonctionnement. Dès les premiers tours de roue le moteur nous surprend par un silence de fonctionnement hors du commun, celui-ci ne se rappelant à aucun moment aux oreilles de son propriétaire. Ce silence de fonctionnement collant parfaitement à l'image du véhicule.

Les premières accélérations nous permettent de mettre en évidence l'exceptionnel potentiel de la mécanique. Les performances sont redoutables dans tous les domaines et pas seulement dans son exercice préféré, les reprises. La 530i a de quoi se faire du souci. En effet, non contente de laisser loin derrière cette dernière en reprises, la 530d se permet de venir lui tenir tête son exercice de prédilections, à savoir les accélérations. Celle-ci réalisant le 0 à 100 km/h en 7.1" et abattant le kilomètre départ arrêté en 27.2", soit les mêmes chronos que sa sœur consommant de l'essence.

Bien que ces chiffres puissent laisser rêveur, il n'en reste pas moins que les accélérations ne sont en aucun cas ressenties dans le véhicule, toute impression de vitesse y étant gommé. Au point qu'il est primordial de surveiller en permanence notre vitesse afin de ne pas devenir des délinquants routiers. Cette aseptisation de toutes sensations nous a parue trop poussée car elle nous a empêché d'apprécier le formidable potentiel de la mécanique. Ce défaut que nous mettrons sur la fougue de notre âge, sera certainement apprécié par les futurs clients de ce modèle.

Le moteur répond en tout cas présent à tous les régimes sans que le moindre temps de réponse à l'accélération ne soit ressenti, et fait de la 530d une reine des autoroutes capable d'avaler les kilomètres avec une facilité déconcertante en profitant du silence de cathédrale qui règne à bord. 

Si la ligne de la 530d peut être discutée par les puristes, reste que le moteur, le châssis et le confort sont dignes de porter l'hélice de BMW. Si vous souhaitez profiter de toutes ces qualités, nous ne saurons que vous recommander la boite manuelle.

Olivier.


Bookmark and Share


BMW 530d : Fiche technique
Marque : BMW
Modèle : E60 530d
Années de production : 2003-2005
Moteur
Type du moteur : 6 cylindres en ligne
Energie : Diesel
Disposition du moteurLongitudinal avant
Alimentation Rampe commune
Suralimentation Turbo à géométrie variable + intercooler
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 84.0 x 90.0 mm
Cylindrée 2993 cc
Compression17.0
Puissance218 ch à 4000 tr/min
Couple51.0 mkg à 2000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscale13 cv
TransmissionPropulsion
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx0.28
Suspension avantJambes à doubles articulations
Suspension arrièreMultibras
Freins avantDisques ventilés (324mm)
Freins arrièreDisques ventilés (320mm)
ABSSerie
Pneu avant225/55 WR16
Pneu arrière225/55 WR16
Dimensions
Longueur484 cm
Largeur185 cm
Hauteur147 cm
Coffre520 litres
Poids- kg
Performances
Poids/PuissanceNC
Vitesse maxi (km/h)244
0 à 100 km/h8.2
0 à 160 km/h19.4
0 à 200 km/h-
400 mètres DA15.8
1000 mètres DA28.6
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive12.2
Consommation moyenne8.8
Réservoir70 litres
Autonomie autoroute- km
CO2184 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags8
ClimatisationSérie
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour BMW 530d
Crédit pas cher pour votre BMW 530d
Donnez votre avis
ici

BMW E60: voir aussi...

Aucun avis posté sur BMW 530d