8071 fiches techniques
537 essais
23 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 chrysler grand voyageur
 infiniti q30
 corvette c3
 golf
 clio 2
 clio

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Suzuki Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Suzuki Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Suzuki >

Essai Suzuki Jimny VVT


Librairie Suzuki


Suzuki Jimny VVT : Essai

Le Suzuki Jimny est un as du franchissement, ça ne fait aucun doute. Pourtant, on voit vite que la plupart de ceux qui s'achètent un exemplaire neuf n’ont pas prévu de faire de tout-terrain avec. Pour savoir ce que ça donne sur la route, nous sommes allés en chercher un chez Suzuki France et nous l’avons ramené à la rédaction…

Bon, l’information pourrait être sans importance, si ce n’est que Suzuki France se trouve dans les Yvelines, et que notre rédaction se trouve en... Provence. C’était donc ça le challenge: que pouvait donc bien valoir le Jimny dans de telles conditions ? Allions-nous sortir vivant d'un trajet d'environ 800 km ? On n’a qu’une vie après tout…

Trappes - Aix en Provence = 775 km, rien que ça. Et dire qu'il faut faire un crochet par Orléans pour voir Pascal, notre développeur ! Paf, ça nous fera 845 km. Autant vous dire que… on n'est pas couché ! Mais comme à priori le Suzuki Jimny s'annonce difficile à conduire, on devrait rester réveillé ! Pensez donc, un des derniers véhicules à avoir encore deux essieux rigides, une suspension sautillante, un empattement TRÈS court, sur un véhicule plus haut que large avec un centre de gravité haut perché... Et puis sur route, seules les roues arrière sont motrices (on ne passe les 4 roues motrices que sur revêtement glissant, faute de différentiel central...), donc tout cela impliquerait bien d'avoir les deux mains sur le volant.

Récupération du véhicule, nous voilà déjà partis. Mais au bout de 100 km on se pose déjà une question: c’est encore loin ? Puis on s’habitue à la conduite de la bête, et notamment à sa tenue de cap: maintenant, on arrive même à tenir le volant d’une seule main. En revanche, notre Suzuki Jimny a beau être la version full options JLX… il n’y a rien ou presque. Le JLX a de belles jantes alu, des boucliers peints ton carrosserie, et un lecteur CD. Un lecteur CD avec seulement deux haut-parleurs… Point barre. Comprenez: le lecteur CD ne gère pas l’USB ou le Bluetooth par exemple. Et l’antenne est à l’ancienne, donc logée dans le montant de portière. Si vous voulez la sortir ou la rentrer, ouvrez la vitre et envoyez la main ! Pas non plus de régulateur de vitesse, ou de traces de climatisation. Celle-ci ne sera disponible qu’en accessoire, montée par votre concessionnaire lui-même !

Suzuki Jimny

Cela dit, il y a quand même un équipement qu’il est agréable d’avoir: des fixations Isofix sur la banquette arrière. Effectivement… On n’aurait pas pensé y installer des adultes ! Nous sommes mauvaise langue: en fait, ça rentre très bien derrière même si on a les genoux un peu dans le menton. Mais la banquette est assez fine, et on est assis sur l’essieu arrière. Se reporter au chapitre confort un peu plus bas.

200 km de passés. Maintenant il pleut. On ne conduit pas en confiance ! Avec le recul, le vent ça n’était finalement pas si mal. Au volant on revient quelques années en arrière, et pas QUE pour le niveau d'équipement. Avec son petit 1300 VVT, seul moteur disponible depuis que Renault a le mauvais goût de ne plus fournir son 1.5dCi, le Suzuki Jimny aime assez être cravaché, et sa boîte assez courte s'y prête bien. De plus, son poids plume pour un 4x4 (1100 kg tout mouillé) lui offre une belle aisance en situation. Mais dites... un moteur qui aime les hauts régimes, une boîte courte, un poids plume, bref des termes oubliés par toutes nos autos modernes… On ne dirait pas qu'on parle d'une GTI d'antan ?

Suzuki Jimny

Sortie de péage. On vient de franchement prendre par surprise une Audi A4 Cabriolet. Si si si. Le 1300 VVT en veut et en redemande. Suzuki annonce une vitesse maximale de 140 km/h. Sauf qu’en d’autres occasions, nous avions mesuré un Jimny VVT strictement de série à 162 km/h chrono. Une vitesse à laquelle il ne faut pas faire d'erreur: la tenue de cap est incertaine (et s'il y a du vent ça prend des airs de rodéo), mais ça se traduit par de l'agilité sur route sinueuse, où il ne prend pas de roulis, où il ne présente pas d’inertie, et où l’on arrive à faire de petites dérives s'il le faut. Avec son absence d'ESP (jusqu'au millésime 2015), le Jimny est une vraie école de conduite. Dès qu’il y a une bosse, le Jimny rebondit et… il lui arrive même de rebondir même quand il n’y a pas de bosse ! On ne s'endort pas au volant mais... quel plaisir ! QUEL PLAISIR ! Cela vous paraitra ridicule, mais on s’est rarement marré comme ça avec une voiture d’essai. Ca vaut largement une cession de karting !

Mais revenons à notre ruban d'autoroute. La jauge descend plus rapidement qu’avec une autre auto mais nous n'en savons pas plus: il n'y a pas (non plus) d'ordinateur de bord pour surveiller sa conso ! Donc soit il est fidèle à une antique réputation qui voudraient que les petits 4x4 Suzuki à essence consomment pas mal, soit le réservoir est petit. Soit un peu des deux, on le verra vite en faisant notre premier plein.

300 km. On n’a pas non plus de température extérieure… Mais une chose est sûre: on a vu des flocons tomber. Si si si, c'est sur, on a bien vu des flocons tomber. Quelle idée de passer par Clermont Ferrand, aussi. Mais pour l’instant ça ne tient pas au sol. Ca nous arrange bien: propulsion, empattement court, etc. Mais 50 km plus loin, la neige commence à tenir sur les abords de l’autoroute. Heu… Voilà un voyage qui ne nous laisse pasdécidément indifférent !

Suzuki Jimny

Le Suzuki Jimny n’est pas conçu pour les longs trajets routiers bien entendu. On vous l’a dit, il n’y a pas de régulateur de vitesse, pas non plus d’accoudoir central. Oh bien sur, il y a un grand bac de rangement devant le passager, ainsi que deux porte-gobelets entre les sièges. En réalité, le véhicule est étroit, et les vide-poches sont trop fins pour y mettre quelque chose. En prime, ils sont inaccessibles une fois les portes fermées ! Le volant n’est pas réglable en hauteur non plus… Et puis, soyons honnêtes: nous sommes frileux, il fait froid, le chauffage n’est pas d’une grande puissance, et il n’y a pas de sièges chauffants… Tiens, pas de rétroviseurs dégivrant non plus d’ailleurs. Comment ça, on n'arrête pas de se plaindre ?

On s’arrête faire le plein. Verdict: 9.5 L/100 de moyenne sur autoroute, à bonne allure. Pour un petit 4x4 qui tourne pratiquement à fond en permanence, ça n’est pas trop mal. Surtout que c’est un 4x4 essence. C’est donc bel et bien le réservoir qui était petit: 40 litres…

Après 400 km de route, la bête commence à être domptée. Ca tombe bien, car on a parfois un peu de neige dans les grandes montées d’autoroute. En 2 roues motrices comme nous le sommes, il faut faire attention. Mais on doit être en confiance (ou stupides ?) car on s’aperçoit qu’on roule tout de même plus vite que les autres. Dans les grosses montées on repasse parfois en 4ème. Ca reste un 1300, après tout !

Suzuki Jimny

La neige commence à vraiment bien tenir. La transmission du Suzuki Jimny permet de passer en 4 roues motrices en roulant, dès lors qu’on est en ligne droite et que l’on est à vitesse constante bien entendu. L’opération se fait via la grosse touche 4WD au tableau de bord, difficile de faire plus simple… et difficile de faire plus efficace. Transmission 4x4 + poids réduit et pneus étroits, nous sommes les rois de la voie de gauche, sur cette autoroute dont les cols sont enneigés. Notre exemplaire est l'un des derniers à être sortis sans ESP, alors que les voitures qui nous entourent l’ont. Mais en attendant nous on passe facilement, et sans pneus neige ma bonne dame !!

Une fois récupéré la vallée du Rhône, on est tenté d’augmenter un peu la cadence pour rattraper le retard pris en Auvergne. On ne s’endort toujours pas: le moteur ne fait pas énormément de bruit en règle générale, mais du coup on entend la transmission chanter. Et oui, comme dans une voiture ancienne ! Mais en l’occurrence, on entend quand même un peu le moteur: à 130 compteur on tourne à 4200 tr/min.

On sort de l’autoroute: il faut dîner et... remplir à nouveau le petit réservoir. En ville, le Jimny est spécialement à son avantage. D’une part car il a plus ou moins la longueur d’une Twingo et d’autre part car perché à cette hauteur, on a une super visibilité. A noter une particularité quand on arrive sur la réserve: le Jimny désamorce assez facilement dans les virages à gauche ! Sans rire.

Suzuki Jimny

Autre particularité: autant certains 4x4 évoquent un peu de jalousies de la part des autres automobilistes, autant en Jimny vous passez forcément pour quelqu’un de sympathique. Incroyable côte de popularité de ce véhicule, même 15 ans après sa sortie. D’ailleurs, nous avons fait un petit test en abordant dans la rue quelques propriétaires de Jimny pour leur demander s’ils voulaient nous le vendre: tous ont refusé sans hésitation, et une dame nous a même demandé pourquoi tout le monde voulait lui acheter, étant régulièrement abordée au sujet de son 4x4.

Le voyage s’achève, le Suzuki Jimny est bien arrivé à la rédaction. Nous allons donc pouvoir passer à l’essai tout-terrain. Une chose est sûre, on se souviendra de cet essai routier: simplement parce que contre toute attente, nous nous sommes régalés au volant de ce petit jouet…

Texte: Manu Bordonado
Photos: Constructeur

Bookmark and Share


Suzuki Jimny VVT : Fiche technique
Marque : Suzuki
Modèle : Jimny VVT
Années de production : 2007-
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Essence
Disposition du moteurLongitudinal avant
Alimentation Gestion intégrale
Suralimentation -
DistributionDouble arbre à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 78.0 x 69.5 mm
Cylindrée 1328 cc
Compression9.5
Puissance85 ch à 6000 tr/min
Couple11.2 mkg à 4100 tr/min
Transmission
Boite de vitesses5 rapports + réducteur
Puissance fiscale6 cv
Transmission4x4 enclenchable
AntipatinageNon
ESPNon
Châssis
Direction A billes, assistée
Cx-
Suspension avantEssieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Suspension arrièreEssieu rigide, ressorts hélicoïdaux
Freins avantDisques
Freins arrièreTambours
ABSSerie
Pneu avant205/70 SR15
Pneu arrière205/70 SR15
Dimensions
Longueur367 cm
Largeur160 cm
Hauteur167 cm
Coffre83 litres
Poids1075 kg
Performances
Poids/Puissance12.6
Vitesse maxi (km/h)162
0 à 100 km/h-
0 à 160 km/h-
0 à 200 km/h-
400 mètres DA-
1000 mètres DA-
Consommations
Sur route-
Sur autoroute9.5
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne9.0
Réservoir40 litres
Autonomie autoroute420 km
CO2162 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags2
ClimatisationAccessoire
Prix de base13860 euro +750 euro (écotaxe)
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Suzuki Jimny VVT
Crédit pas cher pour votre Suzuki Jimny VVT
Donnez votre avis
ici

Suzuki Jimny: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Suzuki


Aucun avis posté sur Suzuki Jimny VVT