8101 fiches techniques
542 essais
17 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 gts
 honda 1.6 idtech
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Audi Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Audi Flux RSS fiches techniques 
Accueil Autoweb > Essais routiers > Audi >

Essai Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro


Librairie Audi


Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro : Essai


Audi A6 Avant 4.2 Quattro

Audi a pour tradition de nous décliner de splendides versions Avant, et la nouvelle A6 ne fait pas exception à la règle. Un bon prétexte pour aller à la rencontre des versions 3.2 FSI et 4.2 toutes deux équipées d'une transmission Quattro.

La ligne directrice d'Audi est claire, retrouver l'image sportive qui était la sienne à l'époque des Audi Quattro (qui fête ses 25 ans), et aller marcher sur les plates-bandes de son concurrent bavarois. Cela se devine au premier regard. Le capot de l'A6 plonge pour aller rejoindre la calandre de type Singleframe qui se généralise chez le constructeur. La ligne de caisse est haute, marque de fabrique d'Audi, plongeante également, et l'arrière spécifique à cette version Avant est très bien intégrée à l'ensemble. Le porte-à-faux n'est pas trop long, la lunette arrière est relativement inclinée, et les feux reprennent le dessin de ceux de l'A3 Sportback tout en fonctionnant avec des LEDS. Bref, la ligne est effilée et agréable, et fait bien plus l'unanimité que celle de la BMW Série 5.

Que dire de l'intérieur ? Audi a forgé son image grâce à ses innovations et sa finition proche du sans faute. Cette version Avant amène son lot de nouveaux détails. Passons sur la cuve de roue de secours qui permet, une fois la banquette et le tapis repliés, de ranger à l'aide de fixations prévues pour, une paire de VTT à l'arrière, et attardons-nous sur le tapis qui, une fois totalement déplié, protège le bouclier le temps de charger un objet encombrant, ou sur un système d'œilletons à emplacement réglable. Il existe également un système d'arrêt de charge réglable, via une règle coulissante, ou via des sangles. Ces deux systèmes sont malheureusement disponibles contre supplément. Tout ceci fait presque oublier l'absence de plancher coulissant.

Audi A6 AvantSous le capot, nous nous retrouvons avec de quoi redonner le sourire à n'importe quel déménageur. Devant vous, le dernier 6 cylindres de la marque, un V6 à 90° cubant 3123 cm3, comportant 24 soupapes mais surtout une injection directe d'essence, capable tour à tour d'économiser du carburant comme de donner du punch au moteur. En effet, côté chiffres, vous pouvez compter sur 255 chevaux mais aussi 33.7 mkg à 3250 tr/min. Audi prétend avoir travaillé sur le caractère et la sonorité de son moteur. Et bien… c'est une réussite, tant celui-ci se montre souple, onctueux, et mélodieux, des plus bas régimes jusqu'aux 7200 tr/min qu'il atteint avec rage. Du grand art, dont on ne se lasse pas ! Deuxième version essayée, avec sans doute de quoi reprendre le sourire au déménageur en 3.2 FSI : la 4.2. Cette motorisation est reprise de l'Audi S4, avec sa distribution par chaîne, ses 335 chevaux, et ses 42.9 mkg. Inépuisable, donc…

La version 3.2 FSI de l'essai était présentée dans sa variante la plus ludique : transmission intégrale Quattro, boite mécanique 6 rapports et finition S-Line. De quoi bien s'amuser au volant, et vérifier si elle est oui ou non digne alternative à la BMW 530i. Et bien, la réponse est oui ! Le moteur 3.2 FSI est un vrai bonheur à utiliser, souple et discret à bas régime, mais aussi rageur et très mélodieux dans les tours. En utilisation normale, la voiture est digne de son rang, mais le caractère du moteur pousse au crime, et on se prend à monter les rapports pour le plaisir ! A ce propos, la commande de boite, typée Audi, est douce et agréable, même si elle est un petit peu moins rapide qu'une boite BMW. La course de l'embrayage nous semble également trop longue, mais la concurrence ne fait pas mieux, et l'on s'y fait vite. Côté performances ? Sachez que selon Audi, la 3.2 FSI Quattro met à peine plus de 7 secondes pour atteindre les 100 km/h. Les 200 km/h sont atteints en toute facilité, et la poussée ne s'estompe qu'au-delà des 220 km/h (nous n'étions pas en France pour cet essai, heureusement). Ce qui est sur, c'est que le 3.2 FSI emmène ce long break sans fléchir, même avec une transmission intégrale à entraîner. Ceux qui aiment jouer au volant ne seront pas déçus.

Le moteur V8 4.2 est pour sa part systématiquement couplé à la transmission intégrale Quattro, mais aussi à une boite automatique Tiptronic 6 rapports disposant de palettes au volant. Il faut être clair, l'Audi A6 Avant n'est pas une voiture de sport, et la boite automatique est donc la plus adaptée à un tel véhicule, surtout lorsqu'elle est aussi moderne que celle-ci. Côté sonorité, c'est splendide (mini-vidéo d'Audi A6 Avant 4.2 Quattro, 3.85 Mo). A bas régime, vous ne distinguerez qu'un souffle grave mais discret. Dans les tours, en revanche, « ça crache » dans tous les sens du terme. La sonorité est enivrante, et les performances sont à l'avenant. La boite Tiptronic passe les rapports rapidement, les commandes au volant permettent de sélectionner les rapports manuellement, et nous ne pouvons que lui reprocher une petite paresse à rétrograder au freinage. Au final, de quoi bien s'amuser, mais finalement pas tellement plus qu'avec une 3.2 FSI en boite 6…

Audi A6 S-Line

Côté châssis, Audi a mis les petits plats dans les grands. Rigidité augmentée par rapport à la version précédente, trains roulants sophistiqués, l'A6 met toutes les chances de son côté. De fait, la caisse est bien posée sur ses roues, le roulis réduit, et le compromis adopté par le châssis de la 3.2 FSI est impeccable, ferme comme il faut mais pas trop. De son côté, la 4.2 disposait de l'Adaptive Air Suspension. Pneumatique, elle offre principalement trois modes de fonctionnement, Confort, Automatic et Dynamic. Pour faire simple, les trois sont agréables à utiliser car jamais caricaturaux : la position Confort ne fait pas de l'Audi A6 Avant un bateau, et la position Dynamic , vraiment très plaisante, ne rend jamais la voiture inconfortable, et permet de tirer le maximum des performances. Une position Lift permet d'augmenter momentanément la garde au sol.

Pour transmettre la cavalerie à la route, ces versions 3.2 FSI et 4.2 peuvent compter sur la transmission Quattro. Cette dernière existe depuis déjà 25 ans, mais est toujours aussi efficace. Vraie intégrale permanente, et non pas en cas de perte d'adhérence seulement, elle offre à l'A6 Avant une tenue de route très sécurisante, que ce soit sur autoroute à grande vitesse ou dans des enchaînements de virages. A l'approche des limites du véhicule, qu'il faut aller chercher assez loin, l'A6 se met en revanche à sous-virer de manière excessive. Sans réclamer le caractère d'une Subaru Impreza, qui ne s'adresse pas à la même clientèle, cet aspect nous a un peu déçu car trop peu ludique pour contrer sur ce point une BMW Série 5. Mais les limitations de vitesse sont déjà loin, et cela permet malgré tout de s'amuser au volant. L'ESP, jamais intrusif, veille…

Audi A6 Avant 3.2 FSI QuattroNos deux Audi A6, en haut de gamme qui se respectent, proposent une liste d'équipements au-dessus de tout soupçon. Et parmi ceux-ci, il en est un que nous ne pouvons passer sous silence : l'Adaptive Cruise Control. Pas besoin de vous énumérer les avantages d'un régulateur de vitesse en ces temps de répression routière et de circulation chargée. L'Adaptive Cruise Control est capable d'aller sensiblement plus loin qu'un régulateur de vitesse classique, puisqu'il est capable de réduire la vitesse pour maintenir une distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède, en agissant au besoin sur les freins ou l'accélérateur. Nous avons ainsi suivi sur nationale un camion pendant plusieurs kilomètres. A l'entrée des virages, l'Audi ralentissait avec le camion, lorsque ce dernier tournait, elle se calait sur sa vitesse (il n'était pourtant plus dans l'axe du véhicule), et elle se relançait en même temps que lui. En rond-point, elle suivait scrupuleusement le rythme du camion, en prenant soin de ne réaccélérer que lorsque nous remettions les roues en ligne. Et lorsque la possibilité de doubler s'est présentée, nous nous sommes contenté de changer de file, l'A6 Avant reprenant alors aussitôt sa vitesse programmée. Voilà donc une formidable innovation, qui permet en outre de choisir entre 3 programmes de fonctionnement, et de régler l'éloignement. Ca ressemble fortement à de l'assistance, mais l'essayer est l'adopter.

Que penser de tout ceci ? Les Audi A6 3.2 FSI Quattro et 4.2 Quattro sont des breaks assez fantastiques. Il y a de quoi charger pas mal de choses, partir en famille, mais aussi de quoi bien s'amuser, grâce à un châssis et une transmission très performants. Leurs tarifs ne les mettent pas à la portée de toutes les bourses, mais la concurrence ne fait pas mieux en la matière, tout en n'étant pas forcément aussi désirables. Notre choix ? Pour le prix d'une 4.2 Quattro, nous prendrions une 3.2 FSI Quattro équipée de pas mal d'options. A commencer par l'Adaptative Cruise Control, bien entendu…

Réagissez sur le forum

Bookmark and Share


Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro : Fiche technique
Marque : AudiAudi
Modèle : A6 (C6) 3.2 FSI QuattroA6 (C6) 4.2 Quattro
Années de production : 2004-20082004-2008
Moteur
Type du moteur : 6 cylindres en V à 90°8 cylindres en V à 90°
Energie : EssenceEssence
Disposition du moteurLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation Injection directeGestion intégraleBosch Motronic
Suralimentation --
Distribution2 doubles arbres à cames en tête + VVT2 doubles arbres à cames en tête + VVT
Nombre de soupapes4 par cylindre5 par cylindre
Alésage & Course 84.5 x 92.8 mm84.5 x 92.8 mm
Cylindrée 3123 cc4163 cc
Compression12.511.0
Puissance255 ch à 6500 tr/min335 ch à 6600 tr/min
Couple33.7 mkg à 3250 tr/min42.9 mkg à 3500 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapportsAuto 6 rapports
Puissance fiscale18 cv24 cv
TransmissionIntégraleIntégrale
AntipatinageSerieSerie
ESPSerieSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistance variableCrémaillère, assistance variable
Cx0.290.29
Suspension avantDoubles trianglesDoubles triangles
Suspension arrièreBras trapézoïdauxBras trapézoïdaux
Freins avantDisques ventilésDisques ventilés
Freins arrièreDisques ventilésDisques ventilés
ABSSerieSerie
Pneu avant225/55 R16245/45 R17
Pneu arrière225/55 R16245/45 R17
Dimensions
Longueur492 cm492 cm
Largeur186 cm186 cm
Hauteur146 cm146 cm
Coffre546 litres546 litres
Poids- kg- kg
Performances
Poids/PuissanceNCNC
Vitesse maxi (km/h)250 (bridée)250 (bridée)
0 à 100 km/h--
0 à 160 km/h--
0 à 200 km/h--
400 mètres DA--
1000 mètres DA--
Consommations
Sur route--
Sur autoroute--
En ville--
Conduite sportive--
Consommation moyenne--
Réservoir80 litres80 litres
Autonomie autoroute- km- km
CO2262 g/km
278 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags88
ClimatisationSérieSérie
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro
Crédit pas cher pour votre Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro
Donnez votre avis
iciici

Audi A6 (C6): voir aussi...

Aucun avis posté sur Audi A6 Avant 3.2 FSI - 4.2 Quattro