8101 fiches techniques
542 essais
17 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 xsi
 ford psa
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Peugeot Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Peugeot Flux RSS fiches techniques 
Derniers essais vidéo. Peugeot  


Accueil Autoweb > Essais routiers > Peugeot >

Essai Peugeot 508 SW HDI 140


Librairie Peugeot


Peugeot 508 SW HDI 140 : Essai



Nous sommes en 2011 après Jésus Christ. Le segment M2 est totalement dominé par les constructeurs Allemands. Totalement ? Non, car un groupe peuplé d’irréductible Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Et la vie pourrait ne pas être facile pour les BMW Série 3, Mercedes-Benz Classe C et autres Audi A4.

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

 

Afin de résister à l’envahisseur Allemand, le druide Peugeot n’a point mijoté de potion magique dans sa marmite. Bien au contraire, le manufacturier Sochalien a bonifié les qualités des défuntes 407 et 607 afin de proposer une voiture qui s’aligne sur les standards…. Allemands ! La 508 ne fera donc pas dans la fantaisie. C’est vrai pour la berline et ça l’est également pour cette version SW. Celle-ci profite néanmoins d'une ligne plus fluide et d'un profil plus équilibré que la berline, tout en conservant un style classique. Cette version SW fait l’unanimité !

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

En réduisant le porte à faux avant de 4.3 cm, Peugeot a corrigé l’un des principaux défauts de la 407. Le bouclier avant qui frotte à la moindre rampe de parking n’est plus qu’un lointain souvenir. Et c’est surtout plus joli… Les touches de chromes sur la calandre ainsi que les barres de toits intégrées ajoutent une touche d’élégance de bon aloi dans cet univers sobre. Bien campée sur ses roues optionnelles de 18 pouces, il n’y a pas de doute : elle en jette ! D'ailleurs, nos confrères de 4rouesmotrices attendent avec impatience la version RXH et son look « Outdoor ».

Mais tout n’est pas encore parfait. Sur notre exemplaire Brun Guaranja , la peinture présentait un léger effet peau d’orange et quelques éléments de la carrosserie comme le bouclier arrière et les joncs chromés des glaces latérales présentaient de petits défauts d’alignements qui ne se retrouvent que très rarement sur les productions d’Outre-Rhin. Gageons que ce ne sont là que des erreurs de jeunesses et que tout rentrera dans l’ordre rapidement.

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

D’autant plus que l’habitacle illustre fort bien le soin appliqué par le constructeur Sochalien dans la construction de son nouveau vaisseau amiral. Les références germaniques ne sont désormais plus très loin. L’intérieur de la 508 est beau, fonctionnel et très bien équipé. Même s'il subsiste quelques plastiques rigides ici et quelques économies mal placées là, la présentation est vraiment gratifiante. La qualité des matériaux est bonne et les ajustements ne souffrent d’aucune critique. La dotation de série est aussi en cohérence avec le positionnement de la voiture. Notre finition Allure était équipée de l'accès et démarrage main libre, de l'affichage tête haute couleur, de la climatisation automatique quadri-zone et du WIP Nav Plus. Ce dernier équipement est d'une prise en main très aisée grâce à la molette située sur la console centrale. A l'instar de l'iDrive de BMW ou du MMI de Audi, le WIP Nav Plus permet de paramétrer certaines fonctions du véhicule, de commander le GPS, le Kit Main Libre ou encore de lire des MP3 depuis une source externe.

Avec son bel - mais salissant - intérieur crème notre 508 SW nous invite à avaler des kilomètres à son bord. Et bien naturellement, il n'aurait pas été poli de décliner une telle proposition... Accès main libre, nous bouclons notre ceinture. Nous débrayons et appuyons sur le bouton START. C’est parti…

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

Le 2.0 HDI 140 est un bon compagnon de route. Il est certes un peu creux sous 1500 tr/min, ce qui pénalisera la conduite en ville. Un élément dans lequel la 508 se montre peu à l’aise comme en atteste son important rayon de braquage. En revanche, la route et l’autoroute sont les terrains de chasse de cette Lionne. A compter de 2000 tr/min, le bloc DW10 B se montre plus vigoureux. Sans être sportif bien entendu, il propose des performances suffisantes pour mouvoir les 1500 kg de la 508 SW. Les 32,6 mkg de couple (et même 34,6 avec l’overboost) font merveille et il n’y a jamais besoin de cravacher la mécanique afin de maintenir de bonnes moyennes. Cerise sur le gâteau, cette motorisation brille également par sa frugalité. Durant notre essai, notre consommation mixte s'est établie à 6,3 litres, tandis que nous avons réussi à descendre à 5,8 sur autoroute. Ce 2.0 HDI 16v est associé à une boîte manuelle à 6 rapports plus douce que rapide. Mais, même si la 6ème peut parfois accrocher, elle reste précise et se montre de surcroit très bien étagée.

Le châssis est à la hauteur de la tradition Peugeot. En se germanisant, le break sochalien n’a heureusement rien perdu de son légendaire touché de route. Nous retrouvons donc avec beaucoup de plaisir des prestations dynamiques de haut niveau. Comme de coutume la direction, qui est ici asservie à la vitesse, régale le conducteur. Elle se fait douce en ville et en manœuvre tandis qu’elle brille par sa fermeté et sa précision sur les parcours sinueux. Le train avant pseudo Mc Pherson régale le conducteur par son dynamisme tandis que l’arrière est d’une stabilité à toute épreuve. En bonne traction, elle glissera du train avant aux limites. Mais pour en arriver là, il va falloir y aller fort, d’autant plus que les Michelin Primacy HP offrent un bon grip. La 508 est dotée d’un ESP qui peut être déconnecté…. seulement en dessous de 50 km/h. Le freinage se montre aussi puissant qu’endurant et l'aide au freinage d'urgence (AFU) est d'une efficacité redoutable. En revanche, en conduite usuelle, il peut parfois engendrer des freinages brusques si le pied droit lâche brutalement l’accélérateur pour les freins.

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

La prise de roulis est bien maîtrisée sans que cela ne se paye au prix d'une fermeté excessive. D'ailleurs, les suspensions proposent un excellent confort malgré les 235/45 WR18. L'habitacle lumineux n'est, bien naturellement, pas en reste au chapitre du confort. Les sièges ne sont pas uniquement beaux. Ils sont aussi confortable et les côtes d'habitabilité profitent de l'allongement de l'empattement (+ 9,2 cm par rapport à la 407). Le hayon électrique cache un coffre bien aménagé de 560 dm3. Celui-ci peut être augmenté à 1598 dm3 en rabattant les dossiers et il peut recevoir en option un filet de retenue de charge haute pour transporter des objets volumineux. Les occupants et leurs bagages sont choyés d’autant plus que le moteur se fait discret. Si nous exceptons le rétroviseur intérieur, les vibrations sont imperceptibles tandis que le silence règne en maître à bord. Du moins, lorsque la voiture ne sonne pas. Cela ne manquera pas d’arriver si vous ouvrez une porte sans avoir serré le frein à main ou encore si vous quittez l’habitacle en laissant le moteur tourner.

Voyager à bord de la 508 est un vrai bonheur ! Y compris de nuit où les phares directionnels au Xénon offrent un confort visuel très appréciable malgré quelques vibrations sur les inégalités. Les feux adaptatifs, qui permettent de passer automatiquement de la position code à phare apportent un vrai confort, le conducteur pouvant se concentrer totalement sur la conduite.

Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140

Après 3000 km parcouru à bord de la Peugeot 508 SW, nous devons nous rendre à l'évidence. Le break Sochalien a de sérieux arguments à faire valoir face à une concurrence très affutée. Belle, pratique et agréable à utiliser, elle est taillée pour avaler des kilomètres dans le plus grand confort. Avec le 2.0 HDI 140, elle a trouvé un compagnon à la hauteur de son talent...

Texte & photos: Hatem Ben Ayed

Réagissez à l'essai du Peugeot 508 SW 2.0 HDi 140 sur le forum

Bookmark and Share


Peugeot 508 SW HDI 140 : Fiche technique
Marque : Peugeot
Modèle : 508 SW 2.0 HDI 140
Années de production : 2010-
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Diesel
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Rampe commune
Suralimentation Turbo géométrie variable + intercooler + overboost
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 85.0 x 88.0 mm
Cylindrée 1997 cc
Compression-
Puissance140 ch à 4000 tr/min
Couple32.6 mkg à 2000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscale7 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistance électrique dégressive
Cx-
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreMultibras
Freins avantDisques ventilés
Freins arrièreDisques
ABSSerie
Pneu avant215/60 VR16
Pneu arrière215/60 VR16
Dimensions
Longueur481 cm
Largeur192 cm
Hauteur148 cm
Coffre560 litres
Poids1565 kg
Performances
Poids/Puissance11.1
Vitesse maxi (km/h)203
0 à 100 km/h10.0
0 à 160 km/h29.5
0 à 200 km/h-
400 mètres DA17.3
1000 mètres DA32.1
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir72 litres
Autonomie autoroute- km
CO2119 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags8
ClimatisationSérie
Prix de base30500 euro
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Peugeot 508 SW HDI 140
Crédit pas cher pour votre Peugeot 508 SW HDI 140
Donnez votre avis
ici

Peugeot 508: voir aussi...

Aucun avis posté sur Peugeot 508 SW HDI 140