8101 fiches techniques
542 essais
20 visiteurs sur le site

Tapez un mot. clé (exemple : HDI, Golf)

 xsi
 ford psa
 corvette c3
 clio 2
 clio
 golf

Inscrivez-vous à notre newsletter
Adresse email :

Inscription
Désinscription

Question de sécurité :
en quelle année sommes nous ?
en 4 chiffres :



Derniers essais Peugeot Flux RSS essais 


Dernières fiches techniques Peugeot Flux RSS fiches techniques 
Derniers essais vidéo. Peugeot  


Accueil Autoweb > Essais routiers > Peugeot >

Essai Peugeot 404


Librairie Peugeot


Peugeot 404 : Essai

Début 1960. Pendant que Renault laisse sa Frégate sans héritière directe, Peugeot se fait fort de ne pas laisser la Citroën DS sans concurrence. A l'aide d'une berline dans la tradition Peugeot, discrète mais moderne, et dont la mécanique est plus une évolution qu'une révolution : la 404.

Peugeot 404

Par tradition, les dirigeants des Automobiles Peugeot sont des gens discrets mais efficaces et cela se sent à leurs autos. La Peugeot 404 a été dessinée, tout comme la 403, en Italie chez Pininfarina et sa ligne reprend d'ailleurs des traits que l'on retrouve également chez la Fiat 2100. Moderne, équilibrée, élancée, elle représente parfaitement l'automobile européenne des années 60, notamment au niveau des feux arrière aérodynamiques qui imitent des dérives aéronautiques.

La Peugeot 404 a un capot plongeant. Cela fait rire 50 ans après sa sortie (mai 1960), mais c'est vrai si on la compare à celui d'une 403. Pour faire entrer ce moteur il a donc fallu l'incliner à 45° sur la droite, ce qui est une première. Ce nouveau 1600 dénommé XC développe quelques 72 chevaux SAE et est bien entendu une profonde évolution du 1500 de la 403. Après les 7 CV de la 203 et les 8 CV de la 403, la Peugeot 404 est logiquement une 9 CV !

Peugeot 404

Tout comme la 203 et la 403, la boite de vitesses de la Peugeot 404 compte 4 rapports. A ceci près que le 4ème rapport n'est pas surmultiplié comme par le passé mais en prise directe. La transmission aux roues arrière (par vis sans fin) et les principes d'essieu arrière rigide n'évoluent pas, tandis que le train avant reçoit des ressorts hélicoïdaux en remplacement de la lame transversale utilisée jusqu'ici.

Pour le millésime 1963, une nouvelle version Injection chapeaute la gamme. Doté d'un système d'injection mécanique indirecte Kugelfischer, il permet d'obtenir quelques 85 chevaux SAE du moteur XC. A l'occasion du millésime 1965, le XC devient XC5 et passe à 76 chevaux. La version Injection (XC-KF2 au lieu de XC-KF1) passe pour sa part à 96 chevaux. Pour l'occasion, le système de freinage adopte une servo-assistance Hydrovac mais continue d'utiliser 4 freins à tambours ! Pour le millésime 1967 le XC5 passera à 70 chevaux. Il faudra en fait attendre 1970 pour avoir droit à des freins à disques ! Mais la Peugeot 504 est présentée, et les modèles Injection et break disparaissent de la gamme. La 404 berline perdurera jusqu'au millésime 1975.

Peugeot 404 Familiale

La Peugeot 403 avait marqué les premiers pas d'un constructeur français dans le domaine du diesel dès 1960 et la 404 D lui emboîte le pas à partir du millésime 1963 avec un 1800 (7 CV) de 55 chevaux SAE, disponible en break uniquement. Une berline apparaît également l'année suivante, mais dotée d'un 1900 (8 CV) de 68 chevaux SAE, soit une puissance équivalente à celle de la 404 à essence. A partir de 1966, et pour simplifier la gamme, toutes les versions utiliseront ce 1900, qui perdra curieusement 3 chevaux en 1972 avant de disparaître en 1975.

Comme de tradition chez Peugeot, la gamme comptait une berline, un break à empattement allongé disponible en commerciale et en familiale, un cabriolet et un coupé 2+2. Dessinées par Pininfarina, ces deux très élégantes variantes 404 C ne reprenaient aucune pièce de carrosserie des berlines et étaient construites par Pininfarina en Italie. Par conséquent elles arboraient le sigle du designer italien, une première pour un véhicule de la marque. Ces deux carrosseries seront bien entendu disponibles au choix avec le moteur à carburateur ou à Injection Kugelfischer, et suivront les évolutions de puissance des berlines. Si ce sont les modèles qui ont vos faveurs, il faut sans doute rechercher en priorité les exemplaires produits à partir du millésime 67, qui disposent extérieurement d'une splendide calandre spécifique intégrant une paire de phares supplémentaires, et à l'intérieur d'un tableau de bord à 3 cadrans.

Peugeot 404 Coupé

Bien entendu, il existera également des 404 U et UD, c'est-à-dire les incontournables variantes pick-up, dont la production ne s'arrêtera pas en 1975 mais continuera jusqu'à la fin des années 70, remplacée là encore par la mise en production de la 504 pick-up.

La Peugeot 404 a été victime, comme tant d'autres, de sa réputation : connue par tous pour sa fiabilité sans faille, beaucoup l'ont achetée pour en tirer le maximum sans faire un sou d'entretien dessus. Aujourd'hui, il conviendra donc de faire attention à ne pas en acheter un exemplaire à bout de souffle.

Peugeot 404 Cabriolet

Attachante, belle et fidèle, la Peugeot 404 est en train de passer du statut de vieille voiture à celle de voiture de collection. C'est donc peut-être le moment de passer à l'acte, pendant que les pièces restent relativement simples à trouver.

Texte: Manu Bordonado
Photos: Constructeur

Réagir à l'essai de la Peugeot 404 sur notre forum

 

Bookmark and Share


Peugeot 404 : Fiche technique
Marque : PeugeotPeugeotPeugeotPeugeot
Modèle : 404 404 404 404
Années de production : 1965-19661971-19761967-19701960-1964
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne4 cylindres en ligne
Energie : EssenceEssenceEssenceEssence
Disposition du moteurLongitudinal avantLongitudinal avantLongitudinal avantLongitudinal avant
Alimentation CarburateurSolexCarburateurSolexCarburateurSolexCarburateurSolex
Suralimentation ----
DistributionArbre à cames latéralArbre à cames latéralArbre à cames latéralArbre à cames latéral
Nombre de soupapes2 par cylindre2 par cylindre2 par cylindre2 par cylindre
Alésage & Course 84.0 x 73.0 mm84.0 x 73.0 mm84.0 x 73.0 mm84.0 x 73.0 mm
Cylindrée 1618 cc1618 cc1618 cc1618 cc
Compression7.67.68.37.4
Puissance76 ch à - tr/min73 ch à 5600 tr/min80 ch à 5600 tr/min72 ch à 5400 tr/min
Couple0.0 mkg à - tr/min11.7 mkg à 2500 tr/min13.5 mkg à 2500 tr/min13.0 mkg à 2250 tr/min
Transmission
Boite de vitesses4 rapports4 rapports4 rapports4 rapports
Puissance fiscale9 cv9 cv9 cv9 cv
TransmissionPropulsionPropulsionPropulsionPropulsion
AntipatinageNonNonNonNon
ESPNonNonNonNon
Châssis
Direction CrémaillèreCrémaillèreCrémaillèreCrémaillère
Cx----
Suspension avantMc PhersonMc PhersonMc PhersonMc Pherson
Suspension arrièreEssieu rigideEssieu rigideEssieu rigideEssieu rigide
Freins avantTamboursDisquesDisquesTambours
Freins arrièreTamboursTamboursTamboursTambours
ABSNonNonNonNon
Pneu avant165 x 380165 x 380165 x 380165 x 380
Pneu arrière165 x 380165 x 380165 x 380165 x 380
Dimensions
Longueur442 cm445 cm445 cm442 cm
Largeur162 cm162 cm162 cm162 cm
Hauteur145 cm145 cm145 cm145 cm
Coffre0000
Poids1080 kg1100 kg1070 kg1070 kg
Performances
Poids/Puissance14.215.013.314.8
Vitesse maxi (km/h)146148154142
0 à 100 km/h----
0 à 160 km/h----
0 à 200 km/h----
400 mètres DA----
1000 mètres DA38.4-37.038.6
Consommations
Sur route----
Sur autoroute----
En ville----
Conduite sportive----
Consommation moyenne----
Réservoir55 litres55 litres55 litres55 litres
Autonomie autoroute- km- km- km- km
CO2NCNCNCNC
Prix & équipements
NB d'airbags----
Climatisation----
Prix de basePlus fabriquéePlus fabriquéePlus fabriquéePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Peugeot 404
Crédit pas cher pour votre Peugeot 404
Donnez votre avis
iciiciiciici

Peugeot 404: voir aussi...

Site officiel du constructeur : Peugeot

Les fiches techniques des concurrentes :Ford Taunus 12M TS
Simca 1500
Simca 1501
Volvo (Amazon) 121

Aucun avis posté sur Peugeot 404