Accueil Autoweb > Essais routiers > Alfa_Romeo >

Essai Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2


Librairie Alfa Romeo


Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2 : Essai

Même en fin de carrière, l'Alfa 147 continue de plaire. Pour ajouter encore une couche à son succès, les équipes de la marque ont apporté un plus mécanique à la voiture. Un plus dont ne dispose aucune concurrente…

On ne va pas vous présenter à nouveau l'Alfa 147, qui partage sa plate-forme avec le coupé GT et la défunte 156. Même si depuis l'apparition de la MiTo elle n'est plus disponible qu'en 5 portes, sa ligne vieillit fort bien tandis que les qualités de son châssis, directif et agile, ont toujours fait partie des points forts de la voiture . Mais comme toute traction, le train avant pouvait finir par avouer quelques faiblesses sous fortes sollicitations lors de conduite sportive des versions les plus coupleuses: GTA et turbo-diesel JTD.

Alfa Romeo 147 JTD Q2

Là où l'ensemble de la concurrence s'en tient à greffer un antipatinage avec de pseudo-fonctions glissement limité électronique ou anti-sous-virage, Alfa Romeo a carrément installé un véritable différentiel autobloquant Torsen sur son auto. La différence ? Elle est énorme. En cas de patinage, le différentiel Q2 renvoie une partie du couple sur la roue qui a le plus d'adhérence, tandis qu'un antipatinage freine la roue qui patine et va jusqu'à diminuer le couple moteur… En clair, si vous sortez la grosse attaque, l'Alfa trouve la roue la plus adhérente tandis que la concurrence se freine. Voilà pour la théorie, place à la pratique…

Rappelons que c'est le 1.9 JTD qui a été le premier moteur diesel à adopter (en 1998) une injection directe par rampe commune. Fiat est l'inventeur de cette technique, depuis généralisée à la quasi-totalité de l'industrie automobile. La gamme diesel de la 147 ne compte plus aujourd'hui que le JTD de 120 chevaux et le JTD 16v de 150 chevaux. Exit l'économique JTD de 100 chevaux. Quant au prometteur JTD 16v de 170 chevaux… Il est arrivé et reparti tellement vite dans la gamme que nous serions curieux de savoir combien d'exemplaires ont vraiment été commercialisés… Bref, sous le capot, pas de choix possible : seule le JTD 16v donne droit au précieux différentiel Q2. Fort de 150 chevaux et d'un couple de 31.0 mkg à 2000 tr/min, il motorise efficacement la 147, et est secondé bien entendu par une boite 6 rapports.

Alfa Romeo 147 JTD Q2

Il y a 20 ans, 150 chevaux suffisaient à mettre le feu aux performances d'une berline de ce gabarit. Mais aujourd'hui, cela n'est plus le cas du fait de l'inflation pondérale des compactes modernes. Notre Alfa Romeo 147 JTD 16v de 1350 kg propose ainsi de bonnes performances mais rien de plus . Les 200 km/h sont atteints sans difficulté, mais le 0-100 km/h est franchi en à peine mieux que 9 secondes et le kilomètre départ arrêté reste parcouru en largement plus de 30 secondes. Des mesures dans la moyenne de la catégorie et de bons chiffres pour un diesel, rien de plus.

Maintenant que les présentations sont faites, on peut y aller. La clef Alfa, rouge vernie, est très belle et nous invite vraiment à passer à la suite. Et une fois à l'intérieur, il faut reconnaître que l'Alfa 147 accuse le poids des ans. Le dessin du tableau de bord nous a toujours plu. Cependant, il n'est pas sûr que la clientèle pense la même chose; il est loin de ce qui se fait actuellement. La finition est, elle aussi, en retrait de ce qu'on peut trouver dans une allemande ou même dans une 308. De plus, la concurrence a grandi depuis la conception de la 147. Ainsi, l'habitabilité se montre plus contenue, tant à l'avant qu'à l'arrière.

Alfa Romeo 147 JTD Q2

Moteur. Pas de surprise, c'est un diesel à injection directe et ça claque un peu à froid. Mais la concurrence ne fait pas beaucoup mieux et surtout, on n'y fait plus attention au bout de quelques minutes. Moteur chaud, on peut se permettre de pousser la bête dans ses retranchements. Il faut bien reconnaître que la 147 JTD 16v fait plaisir à utiliser ! En mettant de côté les chiffres chronométrés ci-dessus, l'Alfa offre de bonnes sensations donnant une très agréable impression de dynamisme.

La position de conduite est excellente, toutes les commandes tombent bien en main et les sièges soutiennent très bien. L'habitabilité limitée donne la sensation d'être dans un cocon et que l'auto est plus petite qu'elle ne l'est : une impression très agréable au moment de sortir la grosse attaque. Cela nous donnera l'occasion de ne plus être secoué par la suspension sport de notre modèle d'essai qui par définition est trop ferme quand on roule doucement sur les petites irrégularités, les belles roues en 17 pouces n'arrangeant évidemment rien.

Alfa Romeo 147 JTD Q2

Soyons directs, à l'attaque l'Alfa 147 Q2 emballe. On retrouve bien entendu les qualités de cette berline, à savoir une direction directe, un train avant incisif et un essieu arrière dynamique juste comme il faut, les options suspension sport et roues en 17 pouces améliorant encore ces faits. Mais lorsque la route vient vraiment à tourner, le différentiel Q2 marque vraiment la différence : dans les virages serrés, on peut continuer à accélérer sans chercher à doser ! Il travaille, fait motricer le train avant, et tire la voiture vers l'intérieur du virage. Terrible ! On se prend à passer vraiment très fort dans les courbes, et avec un grand sourire.

Côté tarif… Une Alfa Romeo 147 JTD 16v, agrémentée de quelques options bien choisies dont bien entendu le différentiel Q2, peut vite aller chercher vers les 30.000 euro. C'est certes moins cher que ce qui se pratique chez Audi ou BMW, mais ça reste une somme pour une voiture qui est en toute fin de vie et qui tient bien moins la côte que ces dernières. A vous de voir…

Alfa Romeo 147 JTD Q2

L'Alfa Romeo 147 JTD 16v Q2 reste une berline de conducteur : moins habitable et moins confortable qu'une autre, elle se distingue par le formidable plaisir de conduite qu'elle distille. En cela, c'est une vraie Alfa Romeo qui se fait pardonner ses quelques défauts.

Réagir sur cet article sur le forum

Bookmark and Share


Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2 : Fiche technique
Marque : Alfa Romeo
Modèle : 147 JTDm 150
Années de production : 2005-2009
Moteur
Type du moteur : 4 cylindres en ligne
Energie : Diesel
Disposition du moteurTransversal avant
Alimentation Rampe commune
Suralimentation Turbo à géométrie variable + intercooler
DistributionDouble arbre à cames en tête
Nombre de soupapes4 par cylindre
Alésage & Course 82.0 x 90.4 mm
Cylindrée 1910 cc
Compression18.0
Puissance150 ch à 4000 tr/min
Couple31.0 mkg à 2000 tr/min
Transmission
Boite de vitesses6 rapports
Puissance fiscale9 cv
TransmissionTraction
AntipatinageSerie
ESPSerie
Châssis
Direction Crémaillère, assistée
Cx-
Suspension avantPseudo McPherson
Suspension arrièreBras triangulés
Freins avantDisques ventilés (284mm)
Freins arrièreDisques (251 mm)
ABSSerie
Pneu avant205/55 VR16
Pneu arrière205/55 VR16
Dimensions
Longueur422 cm
Largeur173 cm
Hauteur144 cm
Coffre280 litres
Poids1370 kg
Performances
Poids/Puissance9.13
Vitesse maxi (km/h)201
0 à 100 km/h8.9
0 à 160 km/h25.9
0 à 200 km/h-
400 mètres DA16.9
1000 mètres DA30.8
Consommations
Sur route-
Sur autoroute-
En ville-
Conduite sportive-
Consommation moyenne-
Réservoir60 litres
Autonomie autoroute- km
CO2157 g/km
Prix & équipements
NB d'airbags8
ClimatisationSérie
Prix de basePlus fabriquée
Bonnes affairesPayer moins cher sa voiture neuve
Services
Assurance pas chère pour Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2
Crédit pas cher pour votre Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2
Donnez votre avis
ici

Alfa Romeo 147: voir aussi...

Aucun avis posté sur Alfa Romeo 147 JTDm 150 Q2